17
Août
2022
|
11:24
Europe/Amsterdam

L’Administration de l’aéroport de Vancouver offrira dorénavant le salaire minimum vital

Territoire de la Première Nation Musqueam / Richmond, C.-B. (17 août 2022) : L’Administration de l’aéroport de Vancouver est heureuse d’annoncer sa certification en tant qu’employeur Living Wage, faisant de l’aéroport international de Vancouver (YVR) le premier grand aéroport au Canada à l’obtenir.

À titre d’employeur certifié Living Wage, l’Administration de l’aéroport paie ses 600 employés directs au niveau ou au-dessus du salaire vital désigné pour la région métropolitaine de Vancouver, qui est de 20,52 $ de l’heure, avantages sociaux compris. De plus, à partir de mars 2023, tous les employés travaillant pour des fournisseurs de services directs de l’Administration de l’aéroport, tels que le personnel de nos entrepreneurs en conciergerie, en entretien d'immeubles, en aménagement paysager et en gestion de la circulation, recevront également un salaire minimum vital de la part de leur employeur. Cela représente 1 600 employés supplémentaires.

Les travailleurs locaux et les familles bénéficieront d’un salaire minimum vital à YVR alors que l’économie canadienne continue d’évoluer après la pandémie de la COVID-19. Différent du salaire minimum, le salaire minimum vital garantit qu’un ménage, comprenant deux adultes et deux enfants, peut faire face aux dépenses de base, telles que déterminées par l’organisme Living Wage for Families BC.

« Bien que notre objectif au cours des deux dernières années ait été de relever les défis opérationnels et de santé publique posés par la pandémie, nous avons également travaillé à l’interne et avec nos fournisseurs de services directs pour développer une politique de salaire minimum vital pour aider à faire face à la hausse du coût de la vie dans la région métropolitaine de Vancouver, ce qui crée de véritables obstacles à l’embauche et à la fidélisation des travailleurs, affirme Tamara Vrooman, présidente et directrice générale de l’Administration de l’aéroport de Vancouver. Nous sommes une entreprise axée sur la communauté, et notre politique de salaire démontre notre engagement à rendre notre communauté et notre économie locale plus fortes et plus saines. Nous savons qu’il s’agit de la meilleure chose à faire. »

Living Wages for Families BC calcule le niveau de salaire vital pour les collectivités de la province, en examinant des facteurs tels que le coût de la nourriture, des vêtements, du logement, de la garde d’enfants et du transport. Les avantages sociaux des employés pour notamment les soins de santé complémentaires, les services médicaux et les congés de maladie payés sont également utilisés pour déterminer si un employeur respecte les critères du salaire vital.

« L’engagement de l’Administration de l’aéroport de Vancouver à verser un salaire minimum vital à son personnel direct et à ses travailleurs contractuels est une bonne nouvelle, en particulier pour ceux qui verront une augmentation de leur rémunération. Alors que le coût de la vie augmente, offrir un salaire vital contribue de façon importante à la réduction du stress financier auquel de nombreuses personnes et familles sont confrontées », affirme Adrienne Montani, directrice générale, First Call Child and Youth Advocacy Society.

En bref

  • L’Administration de l’aéroport de Vancouver a été désignée en tant qu’employeur certifié offrant un salaire minimum vital par The Living Wage for Families BC, un programme de la First Call Child and Youth Advocacy Society.
  • Le salaire horaire minimum en Colombie-Britannique depuis le 1er juin 2022 est de 15,65 $ de l’heure, le plus élevé des dix provinces canadiennes.
  • Le salaire minimum vital pour la région métropolitaine de Vancouver, y compris les avantages sociaux, calculé par Living Wage for Families BC, est de 20,52 $.
  • La pauvreté coûte aux Britanno-Colombiens de 1,2 à 3,8 milliards de dollars par année en frais de santé supplémentaires, selon le Centre canadien de politiques alternatives et la BC Healthy Living Alliance.