26
Octobre
2022
|
15:25
Europe/Amsterdam

Dans son discours annuel, YVR ouvre la voie à la croissance et aux connexions futures à la communauté des affaires de Vancouver

L’aéroport international de Vancouver (YVR) continue de se développer et d’innover avec des plans innovateurs pour répondre à la croissance et aux besoins de la communauté et de l’économie, comme présenté aujourd’hui par Tamara Vrooman à la Chambre de commerce du Grand Vancouver dans son premier discours en personne depuis son arrivée à la tête de l’Administration de l’aéroport

Madame Vrooman a annoncé des prévisions d’augmentation du nombre de passagers et a fait le point sur les priorités de croissance clés axées sur l’utilisation des terrains, le fret, le climat et l’innovation, y compris des occasions intéressantes que YVR explore au-delà de ses opérations aéroportuaires principales.

« Nous sommes bien partis pour accueillir plus de 17 millions de passagers cette année, après une augmentation de 168 pour cent de janvier à août, soit la plus forte augmentation du nombre de voyageurs en 90 ans d’histoire, a-t-elle déclaré. Alors que nous réfléchissons aux leçons tirées de la pandémie et que nous nous tournons vers l’avenir, l’importance de la connexion a clairement illustré notre responsabilité de diriger et de croître avec détermination afin d’aider à bâtir une communauté résiliente, prospère et durable. »

Dans le cadre de la stratégie prospective de YVR, madame Vrooman a parlé de quelques manières uniques dont l’aéroport envisage la croissance et la connexion.

L’aéroport a remanié son plan d’utilisation des terrains, activant des occasions importantes pour de nouveaux développements jusqu’en 2072, et continue de se concentrer sur son activité de fret en explorant et en investissant dans l’infrastructure numérique pour améliorer la circulation des marchandises.

YVR s’appuie sur son jumeau numérique, qui fournit des renseignements en temps réel sur les opérations aéroportuaires, y compris la modélisation de l’optimisation de l’efficacité opérationnelle. L’outil peut également suivre et cartographier des trajets plus efficaces pour les avions afin de réduire les émissions, soutenant ainsi les objectifs climatiques de YVR et de l’industrie.

Madame Vrooman a également mis en valeur le leadership climatique de YVR avec sa nouvelle certification du niveau 4+ de l’Airport Carbon Accreditation et son nouveau partenariat du corridor Cascadia. Dans le cadre de ce partenariat, YVR collaborera avec les ports de Seattle et de Portland à des efforts qui accéléreront la décarbonisation de l’industrie. Il s’agit notamment du développement et de l’utilisation de carburant durable pour avion, ainsi que de l’électrification des opérations aéroportuaires.


Le partenariat à long terme de YVR avec la bande indienne Musqueam demeure un fondement et un principe directeur pour toutes les opérations aéroportuaires et les occasions de croissance commerciale futures. YVR continue de prioriser ses partenariats et ses alliances avec les Autochtones dans l’ensemble de ses activités, comme le décrit l’Accord de 30 ans sur la durabilité et l’amitié.

« À YVR, notre évolution aura un impact sur notre région et sur notre pays, alors nous sommes très attentifs aux priorités que nous établissons et à la manière dont nous travaillons dans l’ensemble de l’industrie, avec nos partenaires et avec le gouvernement, à la réalisation d’une communauté connectée l’échelle mondiale, a ajouté madame Vrooman. Nous sommes fiers de l’équipe entière de YVR, qui a su s’adapter à l’évolution des industries de l’aviation et du voyage au cours des deux dernières années, et nous sommes enthousiastes pour la suite alors que nous nous tournons vers un avenir de croissance et de connexion au service de notre communauté et de l’économie qui la soutient. »